Carrières
  • English
  • Français
Devenir member

3 façons dont les vendeurs directs peuvent prendre en charge leurs CVI en linge

Engaging in social media
Date: 12 juin, 2020

COVID-19 a changé notre façon de faire des affaires. Pour de nombreux vendeurs directs qui comptent sur les paramètres sociaux pour vendre leurs produits, la pandémie a accru la nécessité pour leurs conseillers de vente indépendants (CVI) de mettre leurs entreprises en ligne via les médias sociaux et de penser de manière créative.

Nous avons demandé à Lindsay Tompkins, formatrice en médias sociaux et conférencière, comment les vendeurs directs peuvent soutenir leurs CVI à la fois pendant cette période difficile et au-delà, et voici ses trois principales recommandations:

  1. Continuez à le garder personnel.
    Aller en ligne ne signifie pas remplacer le contenu personnel par du matériel promotionnel de marque. Pour les CVI qui sont nouveaux dans les médias sociaux et ceux qui peuvent vous demander plus de contenu ou de graphiques de marque à partager sur leurs réseaux, fournissez-leur du matériel qu’ils peuvent personnaliser à leur public et proposez-leur de continuer à personnaliser les informations qu’ils sont partage.

    Rappelez-leur que de nombreuses plateformes de médias sociaux peuvent bloquer les comptes personnels s’ils pensent que quelqu’un «spamme» des contacts – et que personne ne veut se retrouver dans «Facebook Jail». Après tout, ce n’est pas un dépliant, une photo de couverture ou le produit lui-même qui attirera de nouveaux clients en ligne, mais la connexion personnelle qui est la véritable clé du succès de la vente directe.

  2. Ne changez pas la stratégie, changez les moyen de communication.
    L’isolement social a changé la façon dont nous communiquons avec les gens, mais il n’a pas changé les principes fondamentaux de la vente d’un produit ou d’un service, ni les stratégies de vente directe d’une entreprise.

    Suggérez à vos CVI de penser à reproduire ce qu’ils faisaient en personne et à quoi cela ressemblerait s’ils le faisaient en ligne.  Par exemple, utilisez une plate-forme de médias sociaux comme Facebook Live pour reproduire une expérience de salon professionnel et utilisez des albums sur Facebook comme stands. Un autre bon exemple est que s’ils organisent normalement des fêtes à domicile, suggérez qu’ils utilisent Zoom et des salles de sous-commission pour recréer cette expérience de fête en personne.

    N’oubliez pas de leur fournir du matériel de soutien post-pandémie pour les aider à revenir en personne avec leurs clients pendant les étapes de réouverture.

  3. Tout est question de la formation.
    Les boîtes à outils sont excellentes, mais sans la formation appropriée et les informations sur les médias sociaux pour fournir un soutien tangible, vos CVI peuvent avoir du mal à transformer ce qu’ils ont appris en étapes concrètes et éventuellement en nouvelles ventes.

    Concentrez-vous sur leur offrant une formation qui répond à leurs besoins actuels et pas seulement en leur donnant de nouvelles compétences.  S’ils ont des difficultés avec une certaine plateforme de médias sociaux, offrez-leur une formation et des guides pas à pas qui les aideront à faire leur travail plus efficacement. Les médias sociaux sont et continueront d’être l’avenir de la vente directe, alors assurez-vous d’intégrer les médias sociaux à votre formation de base en marketing, ventes et recrutement et stratégie de communication.

    N’oubliez pas de les tenir à jour sur les tendances et les pratiques changeantes des médias sociaux afin qu’ils puissent les utiliser au mieux de leurs capacités. Par exemple, pour de nombreux CVI, Instagram est devenu la plate-forme où ils obtiennent de nouveaux prospects, mais les ventes ont lieu sur Facebook.

Pour plus de leçons ou pour regarder le webinaire exclusif réservé aux membres, connectez-vous à votre compte ici. Pour devenir membre de L’AVD, consultez notre page Avantages offerts aux membres pour plus d’informations.