Carrières
  • English
  • Français
Devenir member

Questions fréquentes

Home / Questions fréquentes

Questions fréquentes

À propos de l’AVD

En quoi consiste l’Association de ventes directes du Canada ?

Depuis 1954, en tant que porte-parole de notre industrie, l’Association de ventes directes du Canada favorise le respect de normes rigoureuses, de valeurs éthiques et de bonnes pratiques commerciales. Nous sommes une famille de concurrents dont la force combinée assure l’équité de la règlementation et nous permet de gagner en crédibilité et en respect auprès du gouvernement.

Notre mission est de promouvoir, de servir et de protéger les intérêts de nos sociétés membres et des conseillers indépendants qui vendent leurs produits, et d’assurer le respect des normes d’éthique commerciale les plus élevées qui soient.

En quoi consiste la FÉVD ?

La Fondation d’éducation de la vente directe (FÉVD) est un organisme sans but lucratif établi par l’AVD en 1994 afin de faire la promotion de l’industrie des ventes directes auprès des Canadiens. La Fondation sert l’intérêt général par le biais de programmes éducatifs, d’études dans le domaine des ventes directes et des microentreprises, et de partenariats avec des organismes de protection des consommateurs et des agences gouvernementales.

La FÉVD offre des programmes et des renseignements portant sur des questions pertinentes pour des entrepreneurs, des universitaires, des étudiants, des représentants de l’administration publique et des membres de la communauté des microentreprises.

Quels sont les avantages que procure l’AVD à ses membres ?

L’adhésion à l’Association de vente directe du Canada confère aux sociétés membres un certain degré de confiance et d’intégrité qui permet de démontrer leur engagement envers des pratiques commerciales de haut niveau et la protection des consommateurs.

  • Notre logo est un symbole de crédibilité et représente des normes commerciales des plus élevées. Les sociétés membres qui affichent le logo de l’AVD sur leur site Web et leur matériel de marketing sont reconnues comme étant des entreprises respectant des normes élevées.
  • Nous sommes les représentants chargés de veiller à ce que le marché reste ouvert à nos sociétés membres et à leurs conseillers de ventes indépendants (CVI).
  • Par le biais de bulletins d’information, de notre site Web et des médias sociaux, nous proposons des mises à jour portant sur des questions relatives à l’industrie.
  • L’AVD fait également appel aux médias traditionnels pour exercer une certaine influence sur l’élaboration des politiques et promouvoir la vente directe en tant que modèle commercial unique en pleine croissance.
  • La conférence annuelle, les webinaires, les séminaires, les occasions de réseautage ou de mentorat dont bénéficient les membres de l’AVD leur permettent d’obtenir une perspective unique de l’industrie quant aux tendances commerciales et aux meilleures pratiques.

Je suis un conseiller en vente auprès d’une société membre de l’AVD. Quels sont les avantages que l’AVD me fournit ?

En tant que conseiller d’une société membre de l’AVD vous tirez profit du fait que votre société s’est engagée à respecter le Code de l’éthique de l’AVD. Nous vous encourageons à informer tous vos clients que vous faites affaire avec une société membre de l’AVD puisqu’elle symbolisele plus haut niveau d’éthique commerciale.

Qu’elles sont mes responsabilités en tant que conseiller de vente indépendant travaillant auprès d’une société membre de l’AVD ?

En tant que représentant ou distributeur d’une société membre de l’AVD, vous devez respecter les mêmes normes d’éthique élevées que votre société. Ces normes figurent dans le Code d’éthique de l’AVD.

Comment l’AVD protège-t-elle les consommateurs et les entrepreneurs potentiels ?

L’AVD est déterminée à veiller à ce que les consommateurs et les entrepreneurs soient traités équitablement et honnêtement dans le cadre de leurs relations avec les sociétés membres. L’AVD exige comme condition d’adhésion que toutes les sociétés membres se conforment à son Code d’éthique et pratiques commerciales.

À propos des ventes directes

À propos des ventes directes

La vente directe consiste à vendre des produits ou des services à des consommateurs par le biais de rencontres individuelles, au lieu d’un magasin de détail. Ce type de vente est largement utilisé par de grandes multinationales et de petites entreprises pour vendre des produits et des services en tout genre. La vente directe est également appelée vente sociale, de réseau ou personnelle.

La vente directe est également une occasion d’affaire pour des entrepreneurs canadiens désireux de travailler indépendamment et de bâtir une entreprise aux coûts initiaux et frais généraux minimes. Plus de 1,2 million de Canadiens sont des conseillers de vente, et plus de 14 millions sont des consommateurs.

Quels sont les produits et les services offerts par le biais de la vente directe ?

Les sociétés de ventes directes proposent toute une gamme de produits, notamment des produits nutritionnels, des soins de santé, des cosmétiques, des bijoux, des articles ménagers, des aliments, des boissons et des idées-cadeaux. Les gens qui effectuent des achats par le biais de la vente directe affirment que la qualité des produits, la spécificité et les garanties de remboursement comptent parmi les principales raisons qui les motivent à choisir ce type de vente.

Combien de sociétés de ventes directes y a-t-il sur le marché ?

Il y a plus de 75 sociétés de vente directe actuellement au Canada. L’AVD estime que quarante-deux pour cent (42 %) de la population canadienne se fie à l’industrie de la vente directe pour se procurer un large éventail de produits et de services.

En quoi consiste le modèle de la vente directe ?

Le modèle des ventes directes est basé sur une structure de distribution et de rémunération où les produits sont vendus par des conseillers de vente indépendants par le biais de démonstrations. Les conseillers indépendants sont rémunérés en fonction de leurs propres ventes et, souvent, celles d’autres conseillers. La rémunération est basée sur les ventes de produits et de services.

Dans certains cas, des individus deviennent des conseillers indépendants dans le seul but d’acheter des produits pour leur propre utilisation, et ce, à prix réduit.

Comment puis-je devenir un conseiller en vente indépendant pour une société de ventes directes ?

Vous maîtrisez probablement déjà les bases : un intérêt pour les gens et le désir de réussir. Vous apprendrez le reste au fur et à mesure, tout en touchant un revenu. La vente directe peut vous aider à réaliser votre rêve, à savoir diriger votre propre entreprise à moindre risque tout en bénéficiant du soutien d’une grande entreprise.

Toutes les entreprises de ventes directes ne sont pas membre de l’Association de ventes directes du Canada (AVD). En revanche, celles qui le sont s’engagent à respecter le Code d’éthique et pratiques commerciales de l’AVD, avoir recours à des pratiques commerciales éthiques et veiller à la protection des consommateurs. Les consommateurs qui font affaire avec des sociétés membres de l’AVD peuvent avoir l’esprit tranquille puisque l’AVD est synonyme de confiance et d’intégrité.

Nous vous facilitons la tâche ; il est simple pour vous de trouver votre place au sein de cette industrie. Cliquez ici pour accéder à l’annuaire de nosmembres. Repérez un produit ou un service qui vous intéresse et cliquez sur le lien de l’entreprise pour en apprendre davantage.

Quels sont les impacts sociaux économiques de la vente directe ?

Sur le marché canadien, le secteur des ventes directes engendre des ventes annuelles de 2,54 milliards $ et des recettes fiscales directes de 568 millions $, par l’intermédiaire de plus de 1,2 million de conseillers indépendants.

La majorité des conseillers de vente indépendants travaillent à temps partiel et ont la chance d’établir leur propre horaire, ce qui permet aux parents occupés, aux aidants naturels et aux professionnels d’obtenir un équilibre optimal entre vie familiale et professionnelle. La vente directe contribue depuis longtemps à l’économie et aide de nombreux Canadiens.

Quels sont les différents types de sociétés de ventes directes, et en quoi consiste leur structure de rémunération ?

  • La commercialisation à paliers multiples est une forme de vente directe qui permet à des conseillers en vente indépendants de parrainer de nouveaux conseillers de vente indépendants (CVI) afin de mettre sur pied leur propre équipe de vente ou leur lignée descendante. La rémunération est basée non seulement sur les ventes du conseiller lui-même, mais aussi sur celles effectuées par sa lignée descendante.
  • En ce qui concerne les ventes directes à un seul niveau, chaque CVI relève directement de la société avec laquelle il est associé et travaille de manière autonome. Il n’y a pas d’équipes de vente à créer et à diriger.
  • Les démonstrations constituent l’une des formes de ventes directes les plus populaires, qu’il s’agisse de commercialisation à paliers multiples ou de ventes à palier unique. Un CVI aidera son consommateur à organiser une rencontre ou une soirée à son domicile, où des produits ou des services y seront présentés.

En quoi consistent les systèmes de ventes en pyramide ?

Les systèmes de ventes en pyramide génèrent de l’argent par le recrutement de nouvelles recrues. Il est important de noter que ce type de système est illégal. Si une entreprise prétend être impliquée dans la vente directe, mais se concentre davantage sur le recrutement que sur la vente de produits, il peut s’agir d’un système pyramidal. En revanche, les sociétés de vente directe légitimes contribuent de façon dynamique au marché en offrant des produits et des services de haute qualité à prix concurrentiels, et en fournissant une source de revenus à long terme à ceux et celles qui choisissent de vendre leurs produits.

C’est d’autant plus inquiétant si l’on essaie de vous convaincre que vous ferez beaucoup d’argent que par le recrutement, ou si l’on exige une large somme pour démarrer votre entreprise. Les sociétés de vente directe légitimes offrent une occasion facile et peu coûteuse de démarrer une entreprise et de vendre leurs produits ou services.

Les systèmes pyramidaux exigent généralement des frais élevés, souvent camouflés dans le prix d’une trousse de démarrage, de séances de formation ou d’autres services. Ces entreprises se concentrent sur le recrutement pour réaliser des bénéfices élevés. Très peu d’importance est accordée aux produits ou aux services qu’ils prétendent représenter.

Un représentant d’une autre société tente de me recruter. Existe-t-il un article dans le Code d’éthique et pratiques commerciales prévu à cet effet ?

Oui, notre Code d’éthique et pratiques commerciales aborde ce sujet ; chaque membre doit s’abstenir de recruter tout conseiller travaillant pour une autre société membre, directement ou par l’intermédiaire de tiers, qui ne respectent pas les lois fédérales et provinciales applicables.