Carrières
  • English
  • Français
Devenir member

Conseils fiscaux pour les CVI

DSA Canada Tax Tips 394x229
Date: 27 avril, 2021

En tant que conseiller en vente indépendant, vous exploitez votre propre petite entreprise. Cette formidable opportunité s’accompagne toutefois de la gestion professionnelle de vos obligations fiscales. Voici quelques conseils pour vous aider à prendre des décisions éclairées au moment de votre déclaration de revenus, ainsi que tout au long de l’année.

Communiquez avec un professionnel de la fiscalité

Demandez les services d’un professionnel de la fiscalité qui puisse répondre à vos besoins — il peut s’agir d’un conseiller indépendant, d’un cabinet comptable ou d’un service fiscal en ligne.

  • Demandez des recommandations à d’autres conseillers en ventes indépendants de votre région.
  • Demandez aux conseillers fiscaux potentiels quelles sont leurs connaissances de l’industrie des ventes directes et des entreprises à domicile.
  • Trouvez un conseiller fiscal qui correspond à votre niveau de confort — par exemple, certains conseillers effectuent davantage de déductions que d’autres.
  • Les conseillers fiscaux doivent manifester de l’intérêt pour votre entreprise, au-delà de la simple déclaration de revenus, et vous offrir des informations et des conseils utiles.
  • La confiance est importante. La déclaration de revenus sera soumise en votre nom et vous devrez rembourser tout élément réclamé en trop.

Tenez des registres détaillés

Il est essentiel de tenir des registres précis et détaillés. Les dossiers doivent être conservés pendant au moins sept ans.

Revenus et achats : Votre société mère peut être en mesure de vous fournir un rapport de transactions annuelles.

Dépenses générales et reçus : Tenez un registre de toutes vos dépenses et conservez vos reçus, en notant clairement tous les détails.

Événements, voyages et conférences : Pour justifier les demandes de remboursement de la composante professionnelle des voyages et des conférences, conservez une copie des ordres du jour des réunions d’affaires, et notez les dates et heures importantes.

Kilométrage des véhicules : Tenez un journal et notez chaque déplacement professionnel.

Repas d’affaires : Notez le nom des personnes que vous avez rencontrées lors de ces repas d’affaires et les sujets de discussion.

Formation : Documentez le coût des cours qui vous ont aidé à développer vos compétences professionnelles.

Marketing et échantillons : Notez les dépenses liées à la promotion de votre entreprise, notamment les événements, la publicité, le
matériel et les échantillons et produits de démonstration.

Inventaire : Procédez à une prise d’inventaire à la fin de l’année.

Autres facteurs à prendre en considération

  1. S’agit-il d’un passe-temps ou d’une entreprise ?
  2. Quelles déductions pouvez-vous demander pour l’espace de bureau à domicile et les dépenses liées à une entreprise à domicile ?
  3. Devez-vous vous inscrire pour obtenir un numéro de TPS/TVH ?
  4. Les avantages (par exemple, les voyages et les cadeaux) que vous recevez sont-ils imposables ?
  5. Quels sont les délais pour effectuer votre déclaration de revenus et vos paiements ?

Télécharger le pdf bilingue (939 KB)

Cette liste n’est pas exhaustive et vise uniquement à aborder des domaines d’intérêt général. Il ne remplace pas les conseils d’un professionnel. L’AVD du Canada ne peut être tenue responsable des informations contenues dans ce document ou des mesures prises, ou non, à la suite de sa lecture.

Mise à jour le 27 avril 2021.